NAHOURINEWS
La Une Politique

COTE D’IVOIRE : une dizaine de morts dans  une attaque contre  les forces de défense et de sécurité

Dans la matinée du 11 juin 2020 une attaque a visé une base de l’armée ivoirienne occupée par des militaires et des gendarmes  à Kafolo, dans le Nord-est du pays faisant frontière avec le Burkina Faso. Selon des chiffres non encore officiels, une dizaine de FDS serait tuée.

La Côte d’Ivoire vient de faire l’objet d’une attaque dirigée contre une base de l’armée, dans la matinée (entre 3 h et 4h) du 11 juin 2020. En effet une base de l’armée ivoirienne à Kafolo dans le Nord-est du pays près de la frontière burkinabè vient d’essuyer une attaque au profil terroriste par un commando dont le nombre des hommes armés et non identifiés est estimé à 30. Aucun bilan officiel n’est encore disponible, les autorités ivoiriennes ne s’étant pas d’abord prononcées là-dessus. Mais selon des sources militaires ivoiriennes, le bilan serait d’une dizaine de militaires tués et d’autres (militaires et gendarmes) blessés ou disparus et un assaillant abattu. Cette attaque est la première d’une telle envergure contre les forces de défense et de sécurité ivoiriennes après celle perpétuée en 2016 sur la plage du Grand Bassam qui avait causé la mort de plusieurs civiles. Elle  intervient au moment où la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso unissent déjà leurs forces dans la lutte contre le terrorisme. Une première opération dénommé « Comoé » avait été lancée le 14 mai dernier et qui avait permis de démanteler une base terroriste et tués des terroristes, selon les autorités ivoiriennes et burkinabè.

La rédaction

Cela peut vous intéresser

Laisser un commentaire