NAHOURINEWS
Culture La Une

PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO : La Fondation Cuomo soutient la cour royale de Tiébélé pour son inscription

Depuis les visites des membres de la Fondation Cuomo à Tiébélé, la cour royale se présente comme un centre d’intérêt majeur pour la Fondation qui place la culture au cœur de ses priorités. C’est dans ce sens qu’elle s’est engagée, à travers le partenariat qu’elle entretient avec l’association Dizenidani, auprès de cette cour afin d’aider ses habitants à la protection et au sauvegarde de ce patrimoine culturel.

La Fondation Cuomo est le premier partenaire du Concours Dora auquel près d’une centaine de jeunes filles participe chaque année.

Depuis 2013 l’association Dizenidani fait de la pérennisation et la conservation de l’architecture kassena dans la cour royale de Tiébélé son cheval de bataille. Un combat qui passe inéluctablement par l’organisation du concours « Dora », peinture murale traditionnelle kassena et des projets de restauration. Elle sera donc rejointe dans cette lutte par la Fondation Cuomo qui a aussi inscrit la protection et la promotion des valeurs culturelles, preuve de civilisation des peuples, dans son agenda. Elle s’est vite engagée à cet effet, dans le soutien de l’organisation du Concours « Dora » où elle est le principal et fidèle partenaire de cette activité annuelle. En 2017 par exemple, la Fondation a financé le « Projet de restauration générale de la cour royale de Tiébélé » porté par l’association Dizenidani. Ce projet avait permis de mobiliser plus de huit groupements féminins comportant chacun une quinzaine de femmes, issus de la cour royale et des villages environnants, qui ont travaillé plus d’un mois sur la décoration des murs pour donner un autre état aux habitations.

Plus de huit groupements féminins avaient participé au Projet de restauration générale

En 2016, Monsieur Francisco DIAZ Lison, Directeur Général de la Fondation Cuomo, lors de sa visite au Burkina Faso, après avoir discuté avec les membres de l’association Dizenidani sur l’état d’avancement du dossier d’inscription de la cour royal sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, s’est entretenu avec les responsables du ministère de la Culture des Arts et du tourisme burkinabè afin de voir de quelle manière la Fondation pourrait jouer sa partition dans l’avancement de ce dossier. Lassina Simporé, l’actuel Secrétaire Général dudit ministre, avait, à l’époque, trouvé la démarche de la Fondation comme une opportunité. « Dans le jargon des gestionnaires du patrimoine, on appelle ça une opportunité. Ce que nous venons de faire (NDLR la rencontre entre le ministère et les membres de la Fondation) c’est une opportunité que nous comptons approfondir pour le bien de notre ministère ainsi que pour le site de Tiébélé », a déclaré Monsieur Simporé.

Selon Dr Simporé, la démarche de la Fondation est la bienvenue.

C’est pourquoi, depuis 2014 à nos jours, la Fondation Cuomo se positionne comme le partenaire privilégié du Concours « Dora » où prennent part une centaine de jeunes filles issues des lycées et collèges de Tiébélé. Cette compétition vise, non seulement à inculquer le savoir-faire des femmes kassena qu’est l’art de peindre les maisons aux apprenantes, mais aussi contribue à la protection et à la sauvegarde de l’habitat Kassena. Voilà un ensemble de démarches qui démontre l’engagement sans faille de la Fondation Cuomo auprès de la cour royale de Tiébélé en quête d’être inscrite au patrimoine mondial des biens matériels de l’Unesco.

Par Abatidan NASSARA

 

Cela peut vous intéresser

1 commentaire

The Cuomo Foundation is the principal sponsor of the DORA competition, an annual event in which nearly 100 females participate | Cuomo Foundation, Monaco 2 juillet 2020 at 16 h 23 min

[…] PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO : La Fondation Cuomo soutient la cour royale de Tiébélé pour… […]

Répondre

Laisser un commentaire